BAll Free Beteat them all

Un article de Wikipdia, lencyclopdie libre.

Cet article concerne le type de jeu vido dfilement parallaxe. Pour le jeu de combat un contre un, voirjeu de combat. Pour lalbum dIggy Pop, voirBeat Em Up.

Lebeat them all(faux-anglicismedriv du terme anglaisbeat em upsignifiant «frappez-les»), oujeu de combat progression[1], souvent abrg enbeatem allet parfois appelscrolling fighter, est untype de jeu vidoopposant un ou deux joueurs un nombre important dennemis. lorigine, ces jeux ont gnralement lieu enmilieu urbainet sont axs sur les thmes de lauto-justiceet de la lutte contre la criminalit. Plus tard, le genre utilise des thmes historiques ou defantasy.

Lesbeat them alltraditionnels sont caractriss par ledfilement parallaxe(scrolling) et lesniveauxen2Dbien que plus tard certains jeux aient affich des environnements entrois dimensionsavec un plus grand nombre dennemis.

Ces jeux sont connus pour leursystme de jeusimple, la fois acclam et tourn la drision par la critique. Le mode deux joueurs encooprationet les multiplespersonnages jouablessont aussi caractristiques du genre.

Les premiersbeat them allinfluents ont tKung-Fu Master, sorti en1984etRenegade, sorti en1986. Ils ont introduit les environnements urbains et les thmes tels que la vengeance, largement remploys plus tard. Le genre a alors connu une priode de grande popularit avec entre autres la sortie deDouble Dragonen1987, qui a introduit le mode coopratif deux joueurs au cœur desbeatem allclassiques. Des jeux tels queStreets of Rage,Final FightetGolden Axesont dautres classiques sortis cette priode. Le genre est devenu moins populaire partir de lmergence des jeux vido bass sur la 3D, mais certainsbeatem allont adapt leur formule simple pour lutiliser grande chelle dans des environnements en trois dimensions.

Lebeatem allest un sous-genre dujeu dactiono le personnage du joueur doit combattre un grand nombre dennemis en combat mains nues ou laide darmes. Le systme de jeu des premiersbeatem allconsistait marcher travers un niveau, une section la fois, et battre un groupe dennemis avant de passer la section suivante, le niveau se finissant gnralement par un combat contre unboss.

Le genre est distinguer dujeu de combat, qui est bas sur le duel en face–face plutôt que sur desniveauxet de multiples ennemis. Les deux genres se sont parfois mutuellement inspirs, notamment en termes de graphismes et de style. Certains jeux commeSuper Smash Bros. Brawlregroupent les deux genres.

Les joueurs doivent marcher dun bout lautre duniveau, et les niveaux utilisent gnralement le dfilement horizontal, oudfilement parallaxe. Plus tard, certainsbeat them allont largi le terrain daction des environnements plus vastes entrois dimensions, tout en conservant le systme de contrôle et legameplaysimple. Tout au long du niveau, les joueurs peuvent acqurir des armes quils peuvent utiliser, ainsi que desviesrtablissant la sant du joueur.

Les joueurs marchent travers le niveau et sont arrts par des groupes dennemis qui doivent tre vaincus avant de pouvoir continuer[2]. Le niveau se termine lorsque tous les ennemis sont vaincus. Chaque niveau contient de nombreux groupes dennemis identiques[3],[4], rendant ces jeux rptitifs[3],[5]. Dans ces jeux, les joueurs doivent souvent battre unboss, un ennemi beaucoup plus fort que les autres, la fin de chaque niveau[6]. Le termeboss(chef en anglais) est dailleurs probablement n avec lesbeatem all, puisque ce dernier ennemi tait le capitaine des ennemis vu plus tôt dans le niveau (le mme en plus grand et plus fort)[6].

Lesbeatem allpermettent souvent au joueur de choisir parmi plusieurs personnages, chacun ayant ses propres forces, faiblesses, et coups[7],[8],[9],[10]. Les attaques peuvent tre aussi bien de rapides combinaisons dattaques de bases (combos) ou des attaques en sautant ou en attrapant lennemi[7],[10]. Les personnages ont souvent leurs propresattaques spciales, ce qui, en fonction du choix du joueur, mne utiliser diffrentes stratgies[11]. Le systme de contrôle est gnralement facile maitriser car il recquiert lutilisation de deux boutons seulement. Ces boutons peuvent tre combins pour raliser descombos, ainsi que des attaques intgrant des sauts ou des prises sur ladversaire[7],[10]. Depuis la sortie deDouble Dragon, de nombreuxbeatem allpermettent de jouer deux encoopration, une raison importante de lattrait pour ces jeux[12],[7],[10],[8],[13]. Lesbeatem upsont plus aptes recevoir un mode de jeu coopratif que les autrestypes de jeu[14].

Le premier jeu avoir comme lment le combat au poing est un jeu deboxedeSega,Heavyweight Champ(1976)[15], utilisant la vue de côt, rutilise plus tard dans les jeux de combat[16]. Sega continue avec plusieurs autres jeux de combats;Samurai(1980), unjeu darcadedarts martiaux o le joueur se bat simultanment contre plusieurs opposants dans une zone ferme, avant de combattre un maitre samurai tenant le rôle duboss. Le combat au poing est prsent galement dans diffrentsjeux de plates-formes,Kangaroo(1982), o un kangourou boxe avec des singes, en arcade et console etBruce Lee(1983), surordinateuret ayant pour thme les arts martiaux, ainsi queChuck Norris Superkicks(1983), un jeu bas sur le thme des arts martiaux qui sort surAtari 2600[17].

Cependant, ce futData Eastqui popularisa les jeux ayant pour thme les arts martiaux avec son jeu de combatKarate Champ(1984)[15]. La mme anne, le jeu dIrem,Kung-Fu Master(1984, connu sous le nom deSpartan Xau Japon), inspir par lecinma daction hongkongaispose les fondations dubeatem allenside-scrollinggrâce songameplaysimple et ses multiples ennemis[15],[18].Konamisort en 1985Yie Ar Kung-Fu, puisYie Ar Kung-Fu IIen 1986 qui seront galement des succs sur micro-ordinateurs. Plus tard la mme anne,Karatekacombine les squences de combat un-contre-un deKarate Champavec la libert de mouvement deKung-Fu Master, ce fut une russite grâce lajout de combat dynamique. Il fut parmi les premiersbeatem allports sur console de salon[15].Violence Fight(en)(1989) de Taito.

Trojan(1986, Capcom) etNekketsu Kha Kunio-kun(1986, Taito), sloignent du thme des combats de ring utiliss par ses prdcesseurs pour sintresser aux combats de rue. Ladaptation occidentaleRenegade(sorti la mme anne) fut entirement remani par lquipe de dveloppement afin de convenir au public amricain, inspir par le filmThe Warriorslambiance du titre naura finalement plus rien voir avec la version japonaise.

Renegadeservit de modle pour lesbeatem allsuivants, ajoutant la possibilit de se dplacer aussi bien horizontalement que verticalement, ainsi que la possibilit deffectuer des combos. Contrairement aux titres sorti prcdemment, dansRenegadeles adversaires peuvent encaisser plusieurs coups successivement, le1ercoup immobilisant temporairement celui-ci. On peut citerDouble Dragon(1987, deTechnos),Growl(1990, de Taito),Streets of Rage(1991, Sega).

Le beat them all soriente galement vers dautres thmes, comme lheroic fantasy, commeDungeons and Dragons: Shadow over Mystara(1987),Golden Axe(1989, Sega) etDungeon Magic(en)(1993, Taito), mais aussiAltered Beast(1988, Sega, type plateforme), dans le style horreur,Dynasty Wars(1989, Capcom) qui utilisent les popes de lpoque desTrois Royaumes de Chine(220 380), thme qui sera repris dansWarriors of Fate(1992, Capcom), puis la srieKnights of Valourqui commence en (1999, IGS), la srieDynasty Warriorsqui commence en 1996, mais dont le premier pisode sera un jeu de combat 2. Lunivers debande-dessineet dessin anim est galement utilis avecTeenage Mutant Hero Turtles(1989, daprsLes Tortues ninja),Astrix(1992), tous deux par Konami,Arabian Magic(en)(1992, Taito) utilise quant lui, lunivers des comtes persans des 1001 une nuit. Les licences continuent les annes suivantes avecBatman Returns(1993, Konami),Sailor Moon(1993, Angel/Bandai surSuper Nintendo),Alien vs. Predator(1994, Capcom),Pretty Soldier Sailor Moon(1995, Gazelle/Banpresto),Batman Forever(1995, Acclaim)

Apparus au milieu des annes 1980, les premiersbeat them allsont en deux dimensions (2D) et laction se droule via unscrolling horizontal. Dabord sur un seul plan puis proposant une pseudo «profondeur» de champ, le genre volue peu dans la technique.

Lesbeat them allvoluent progressivement dans la scne vidoludique avec larrive de la 3D. En particulier, Sega innove avecVirtua Fighter(1993), il ne sagit pas dun beat them all proprement dit, mais dun jeu de combat un ou joueurs posant les bases de lutilisation de personnages pour des combats en vritable 3d en jeu darcade, le premier jeu de combat darcade en 3D vectorielle, tout dabord en faces pleines, sans texture. La plateformeSega-AM2sur lequel tait sorti lanne prcdente le premier jeu de voiture en 3d vectorielle,Virtua Racing(1992) est rutilise, elle sera galement utilise lanne suivante pour le premier pisode deVirtua Cop(1994). La srie sera ensuite amliore dans les pisodes qui suivirent.Namcorpond lanne suivante avecTekken(1994).

Guardian Heroes(1996, Sega surSega Saturn, premire console de jeu permettant des jeux compltement en 3D[19]reprend les principes des beat them all scrolling, avec toujours desspritesen bitmap, mais ces personnages se dplacent dans des dcors en trois dimensions. La mme anne sort en borne darcadeDie Hard Arcade(1996, Sega), le premier vritable beat them all o les personnages, et les dcors sont tous deux en 3d et textures. La majorit des scnes sont en intrieur, dans des bureaux assez dpouills, permettant ainsi de limiter la complexit des dcors. Le systme mlangeant personnages en 2d et dcors en 3d sera repris dansKnights of Valour – The Seven Spirits(2003), suite de la srie base sur les Trois Royaumes, il profite de lamlioration de la qualit des textures. La mme anne sort le premier pisode deDynasty Warriors, toujours sur le thme des Trois Royaume. Il sagit dun jeu de combat 1 ou 2 joueurs, mais sera le dbut dune srie de beat them all partir deDynasty Warriors 2(2000 surPlaystation). Il innove en proposant un systme 3D de «combat de masse».

Le renouveau, salu par la presse, du genre vient avecOnimusha: WarlordsetDevil May Cryqui reprennent les caractristiques propre aubeat them alltout en innovant sur certains points:

Un hros charismatique et extrmement puissant apte abattre tous les ennemis;

Une gestion du personnage sapprochant dujeu de rôle, avec des points dexprience, de largent, des armes de divers niveaux de puissance;

Des monstres varis (vitant ainsi le «combat de masse»);

Une difficult trs leve haut niveau. Caractristique du genre, mais avec des niveaux de difficults plus accessibles. Le «

» permettent de classer les prestations;

Des combats en «mini duel». La programmation vite les attaques combines des monstres pour proposer des combats nombreux et rapide linverse du combat de masse;

On arrive maintenant deux types debeat them all:

«de masse» o le nombre de «

» (tu) est le but du jeu (comme la srie des

de type «duel» o le joueur doit se concentrer sur les techniques de combats afin damliorer son score (comme la srie des

Les dernires innovations concernent la «personnalisation» des hros et leurs volutions (dimension «jeu de rôle»). Pour finir totalement le jeu il faut le recommencer afin dobtenir toutes les techniques de combat.

(en)Cet article est partiellement ou en totalit issu de larticle de Wikipdia enanglaisintitul«Beat them up»(voir la liste des auteurs).

»,Office qubcois de la langue française,

Nguyen, Thierry,Watchmen: The End is Nigh (PS3),

Ramachandran, Ryan,Gamasutra Opinion: Boss Design – Trial & Punishment,

Perry, Douglass C.,Teenage Mutant Ninja Turtles 1989 Arcade Review,

Spencer, Spanner,The Tao of Beat-em-ups (part 2),

Cifaldi, Frank,The Quantum Leap Awards: The Most Important Multiplayer Games of All Time,

Nadia Oxford,20 Years of Street m, 12/11/2007

Kunkel, Bill; Worley, Joyce; Katz, Arnie, «

La Supernintendo permettait dafficher un seul plan textur en 3D pouvant servir de surface de jeu

Il existe unecatgorieconsacre ce sujet:

Article contenant un appel traduction en anglais

La dernire modification de cette page a t faite le 7 fvrier 2018 12:19.

Droit dauteur: les textes sont disponibles souslicence Creative Commons attribution, partage dans les mmes conditions; dautres conditions peuvent sappliquer. Voyez lesconditions dutilisationpour plus de dtails, ainsi que lescrdits graphiques. En cas de rutilisation des textes de cette page, voyezcomment citer les auteurs et mentionner la licence.

Wikipedia® est une marque dpose de laWikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance rgie par le paragraphe501(c)(3)du code fiscal des tats-Unis.